Publicité
Publicité

Abidjan: 1.400 personnes regroupées dans un camp militaire français

Environ 1.400 personnes, des Français d'autres nationalités, étaient regroupés, samedi matin, dans le camp militaire français de Port-Bouët près d'Abidjan, capitale économique ivoirienne où les tirs à l'arme lourde ont repris autour des bastions de Laurent Gbagbo, a indiqué l'armée française.