Publicité
Publicité

Accident de car à Crespin: peu probable que le chauffeur roulait trop vite

Le directeur d'Eurolines, Han Bolluyt, a indiqué samedi qu'il était "improbable" que le chauffeur de l'autocar accidenté vendredi sur la A2 dans le nord de la France roulait trop vite car le véhicule était équipé d'un limitateur de vitesse.