Accord RDC/Afrique du Sud pour relancer un méga-projet hydroélectrique

La République démocratique du Congo (RDC) et l'Afrique du Sud ont signé samedi à Lubumbashi (sud-est de la RDC), un accord pour relancer le projet du méga-complexe hydroélectrique d'Inga, sur le fleuve Congo, dans l'ouest de l'ex-Zaïre.

Le protocole d'accord prévoit la mise en valeur du projet hydroélectrique du site de grand Inga (province du Bas-Congo) afin de contribuer à la solution du problème de déficit en énergie électrique auquel leurs pays sont confrontés ainsi que les autres pays de la région, indique un communiqué conjoint des deux pays publié à Lubumbashi, le chef-lieu de la province du Katanga.

Cet accord, paraphé par les ministres sud-africain et congolais de l'Energie, Dipuo Peters et Gilbert Tshongo, ouvre la voie à des pourparlers devant déboucher sur la signature d'un traité entre les deux pays dans les six mois.

Grand Inga, s'il est achevé, doit avoir une capacité de quelque 40.000 mégawatts et viendra renforcer les deux centrales hydro-électriques existantes d'Inga I et d'Inga II, qui ne fonctionnent qu'à capacité réduite, faute d'entretien des turbines. (GGD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés