Accueilli en héros au Liban, Ahmadinejad loue la "résistance" face à Israël

Accueilli en héros à Beyrouth au premier jour de sa visite officielle controversée, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a loué mercredi la "résistance" du Liban face à Israël, son ennemi juré.

Si son séjour est critiqué par le camp pro-occidental au Liban, M. Ahmadinejad a été accueilli par des dizaines de milliers de personnes, notamment sur la route de l'aéroport, à l'appel du Hezbollah, un proche allié de Téhéran et mouvement politique et militaire le plus puissant au Liban.

Au palais présidentiel de Baabda près de Beyrouth, M. Ahmadinejad a affirmé que son pays soutenait "avec force la résistance du peuple libanais contre le régime sioniste", lors d'une conférence de presse avec son homologue libanais Michel Sleimane.

Le président conservateur, qui effectue sa première visite au Liban depuis son élection en 2005, a estimé que cette "résistance" avait changé "l'équilibre de force dans la région", l'Etat hébreu n'étant pas parvenu à neutraliser le Hezbollah en 2006.

Les deux présidents ont par ailleurs signé plus d'une dizaine d'accords portant sur l'énergie, le commerce, le tourisme et les technologies.

M. Ahmadinejad a aussi rencontré le Premier ministre soutenu par les Etats-Unis et l'Arabie saoudite, Saad Hariri, et le chef du Parlement Nabih Berri.

En soirée, il devrait apparaître au côté du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah lors d'un important rassemblement populaire organisé par le parti chiite considéré comme une organisation terroriste par les Etats-Unis.

(MUA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés