Affluence dans les stations de ski française mais baisse du chiffre d'affaires

Les stations de ski françaises ont connu globalement cet hiver une bonne fréquentation mais un chiffre d'affaires en baisse, constatent les professionnels au terme des vacances de février.

"Si la fréquentation générale est bonne, la consommation est en baisse", assure Didier Arino, directeur de Protourisme.

Les vacanciers ne renoncent pas à la glisse mais, avec la crise, ils skient moins cher et sont beaucoup plus attentifs aux prix, notamment en traquant les promotions de dernière minute, font-ils valoir. L'hiver 2009-2010 aura en effet été marqué par une forte concurrence, avec une baisse globale des prix et de nombreuses promotions, selon M. Arino.

Les Britanniques, qui constituaient un quart de la clientèle étrangère, ont boudé les Alpes cette année, a déploré Laurent Reynaud, président du syndicat national des téléphériques de France, faisant état d'un "net recul de fréquentation".

En Savoie et Haute-Savoie, le taux de remplissage locatif a atteint en moyenne 85%, un taux jugé "satisfaisant compte tenu de la crise économique et de la météo peu favorable", selon l'organisme de promotion Savoie-Mont-Blanc, réunissant 110 stations.

Selon l'Observatoire du tourisme de l'Isère, les restaurateurs et les commerces seraient les premiers touchés par la baisse généralisée du chiffre d'affaires.

Dans la plus grande station des Vosges, La Bresse-Hohneck, "la saison, qui aurait pu être excellente, va devenir moyenne", notamment en raison d'un mauvais démarrage à Noël, selon le directeur Jean-Luc Guerrier, qui situe entre 12 et 15% la baisse du chiffre d'affaires par rapport à l'an dernier.

(SCM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés