Afflux continu de déplacés libanais de retour vers le sud

Un flot continu de voitures et de nombreux bouchons engorgeaient mardi matin les routes libanaises, de Beyrouth en direction du sud et du port de Tyr, en raison du retour de milliers de déplacés depuis la fin des combats.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés