Afghanistan: 11 civils tués samedi par l'Otan et par les insurgés

Onze civils ont été tués samedi par les forces internationales ou lors d'attaques des insurgés dans le sud et l'est de l'Afghanistan, ont indiqué dimanche le commandement de l'Otan et les autorités locales.

Sept membres d'une même famille ont péri dans l'explosion d'une bombe artisanale au passage de leur véhicule dans le district de Yahyakhail, dans la province de Paktika (est).

Parallèlement, la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) a tué trois civils lors d'une frappe aérienne visant un chef taliban dans la province du Helmand, un bastion des talibans, selon le chef de la police, Abdul Hakim Angar.

"L'Otan a bombardé une position talibane (...) tuant 17 talibans et 3 civils. Quatre civils ont été blessés", a affirmé M. Angar.

L'Isaf a indiqué "être au courant" de ces accusations et enquêter sur ce bombardement.

Dans la province voisine de Kandahar, des soldats afghans et des forces internationales ont tué un enfant et ont blessé un homme.

Les soldats ont tué l'insurgé présumé, mais également "tué par inadvertance un enfant". "Un autre adulte a également été blessé", selon l'Isaf.

L'Otan précise ne pas savoir encore si cet insurgé présumé était un civil ou réellement un insurgé.

Deux soldats des forces internationales ont également été tués dans deux attaques distinctes, l'une dans le nord et l'autre dans le sud.

La nationalité des soldats n'a pas été dévoilée par l'Otan.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés