Afghanistan: cinq soldats étrangers morts vendredi dans le sud et l'est

Cinq soldats des forces internationales, dont deux Roumains, sont morts vendredi dans le sud et l'est de l'Afghanistan, a annoncé samedi le commandement de l'Otan.

Deux soldats ont péri dans l'explosion d'une bombe artisanale, l'arme de prédilection des insurgés, dans l'est.

Auparavant, l'Otan avait annoncé la mort de deux soldats dans les mêmes conditions dans le sud du pays. Il s'agissait de deux soldats roumains tués par l'explosion d'une bombe artisanale au passage de leur véhicule blindé dans la province de Zaboul, avait précisé le ministère roumain de la Défense dans un communiqué.

Un troisième militaire roumain a été blessé et transporté par hélicoptère à l'hôpital militaire. Depuis le début de leur mission en Afghanistan, les forces armées roumaines ont perdu 17 militaires.

Un cinquième soldat, dont la nationalité n'a pas été dévoilée, est mort des suites d'une blessure "non liée à des combats", également dans le sud. Il peut s'agir dans le jargon militaire d'un accident ou d'un suicide.

Ces décès interviennent après la mort jeudi de six soldats étrangers dans des attaques de talibans dans le sud.

Depuis le début de l'année, 552 soldats étrangers sont morts en Afghanistan, selon un décompte établi par l'AFP, basé sur celui du site internet indépendant icasualties.org.

En neuf mois, 2010 est déjà l'année la plus meurtrière pour les forces internationales depuis la chute fin 2001 du régime des talibans, chassé du pouvoir par une coalition militaire internationale emmenée par les Etats-Unis.

Les troupes internationales sont confrontées à une intensification de l'insurrection des talibans. (EDR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés