Afghanistan: "preuves tangibles" que les otages français sont vivants

Le ministre français de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a déclaré jeudi avoir reçu de son homologue afghan des "preuves tangibles" que les deux journalistes de la chaîne de télévision France 3 enlevés en Afghanistan étaient "en vie et en bonne santé".

"Mon collègue et ministre afghan de l'Intérieur m'a indiqué il y a quelques minutes que voici une heure et demi, il y avait eu des preuves tangibles démontrant que les otages étaient en vie et en bonne santé", a déclaré M. Hortefeux après des entretiens avec Mohammad Hanif Atmar.

"Je ne peux en dire avantage", a-t-il ajouté.

Les journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, qui travaillent tous deux pour le magazine "Pièces à conviction" de France 3, sont retenus en otage par les talibans depuis le 30 décembre 2009.

Ils ont été enlevés sur une route en compagnie de leur traducteur, de leur "fixeur" (celui qui organise les rendez-vous) et de leur chauffeur. (LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés