Afghanistan: Trop de civils tués, Karzaï menace de geler l'accord signé avec Obama

Le président afghan Hamid Karzaï a menacé lundi Washington de geler l'accord de partenariat stratégique de long terme signé récemment par les deux pays si la force de l'Otan en Afghanistan (Isaf) ne faisait pas plus d'efforts pour ne plus tuer de civils au cours de ses opérations.

M. Karzaï a lancé cet avertissement au commandant de l'Isaf, le général américain John Allen, et à l'ambassadeur des Etats-Unis à Kaboul, Ryan Crocker, qu'il avait convoqués d'urgence au palais présidentiel dans l'après-midi à propos des victimes civiles de l'Isaf, indique un communiqué publié par la présidence afghane.

Selon lui, l'Isaf a tué plusieurs dizaines de civils, dont des femmes et des enfants, dans des bombardements depuis samedi dernier.

M. Karzaï leur "a fait part de ses inquiétudes à propos des victimes civiles" tuées ou blessées ces derniers jours dans les quatre provinces du Logar (sud de Kaboul), du Helmand (sud), de Kapisa (nord-est) et de Badghis (nord-ouest).

"Si les vies des Afghans ne sont pas mieux protégées, l'accord de partenariat stratégique (américano-afghan) perdra de sa substance", a mis en garde M. Karzaï, cité par le communiqué.

L'accord signé mercredi dernier à Kaboul par M. Karzaï et son homologue américain Barack Obama, en visite éclair dans le pays, encadre les conditions d'une présence de soldats américains en Afghanistan jusqu'en 2024, alors que les troupes de combat internationales de l'Isaf ont elles prévu de se retirer à la fin 2014. (DGO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés