Al-Qaïda contraint à mener des attentats moins sophistiqués

La Maison Blanche a affirmé mercredi que le réseau Al-Qaïda était obligé de recourir à des attentats "moins sophistiqués", ses moyens ayant été affaiblis par les Etats-Unis depuis les attentats du 11 septembre 2001.

Plusieurs attentats manqués récemment, comme lorsqu'un jeune nigérian a tenté de faire exploser un avion américain le jour de Noël et la tentative ratée samedi à Times Square, ont illustré cette tendance à des opérations de moindre ampleur.

Le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs a noté que l'administration Obama avait accéléré ses efforts anti-terroristes en Asie du sud-est, en Afrique et dans le reste du monde l'an dernier.

En conséquence, Al-Qaïda a subi une "dégradation" de son fonctionnement qui a "réduit sa capacité à planifier et perpétrer des attentats spectaculaires comme ceux du 11-Septembre", a dit M. Gibbs.

Cela les a conduits à mener des attaques "de moindre ampleur, moins sophistiquées", a-t-il ajouté.

(SCM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés