Al-Qaïda "selon toute probabilité" derrière la mort de Bhutto

L'opposante Benazir Bhutto était sur la liste des "cibles" du réseau terroriste Al-Qaïda, "selon toute probabilité" derrière son assassinat, a indiqué vendredi le porte-parole du ministère pakistanais de l'Intérieur.

Il avait cependant assuré que le gouvernement n'était "pas au courant" d'une revendication directe par Al-Qaïda, comme l'a annoncé un peu plus tôt la télévision privée pakistanaise ARY TV, sans plus de détail.

Al-Qaïda et les talibans afghans, épaulés par des tribus pakistanaises, ont reconstitué leurs forces dans les zones tribales du nord-ouest du pakistan, frontalières avec l'Afghanistan, estime Washington.

Islamabad a reconnu leur présence et l'armée pakistanaise combat depuis fin 2001 dans ces zones des militants islamistes pakistanais ainsi que des talibans afghans et des membres étrangers d'Al-Qaïda.

(NLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés