Publicité

Algérie: huit morts dans l'explosion de deux bombes en Kabylie

Sept agents de la sécurité et un militaire ont été tués samedi par l'explosion de deux bombes dans la région de Béjaïa (250 km à l'est d'Alger), en Kabylie, a annoncé le quotidien francophone El Watan.

Cette information n'a pas été confirmée de source officielle.

Sept agents, employés par une société de gardiennage, ont été tués par un premier engin qui a explosé au passage du fourgon qui les transportait sur une route de montagne à Tifra, près de Béjaïa, a précisé le journal.

La deuxième bombe, déclenchée à distance, a explosé une heure après la première, tuant un militaire et blessant deux autres.

Les agents étaient employés par une entreprise algérienne de gardiennage chargée de la surveillance et de la sécurité d'une société turque implantée dans la région, selon la même source.

Les forces de sécurité ont lancé une vaste opération de ratissage des maquis de la région de Béjaïa après ce double attentat.

Cet attentat, non revendiqué, est le plus meurtrier en Algérie depuis plus de cinq mois. La dernière action d'envergure attribuée aux groupes islamistes armés en Kabylie remonte à fin octobre 2009, quand six agents d'une société chargée de la sécurité d'un chantier du groupe canadien d'ingénierie SNC Lavalin avaient été tués dans une embuscade près de Tizi-Ouzou (110 km à l'est d'Alger).

Jeudi, un chauffeur de taxi et son passager ont péri dans l'explosion d'une bombe artisanale sur une route à Aïn Zaouia, à 35 km au sud de de Tizi Ouzou. (SLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés