Algérie: le chef du GSPC condamné à 20 ans de prison ferme

Le chef du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), jugé pour "atteinte à la sécurité de l'Etat" et "constitution de groupe terroriste", a été condamné mardi à 20 ans de prison ferme par contumace par la justice algérienne.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect