Algérie: un journaliste blessé par des hommes armés, selon un syndicat

Un journaliste de la Radio nationale algérienne chargé d'un projet de radio locale en Kabylie a été "grièvement blessé" sur son lieu de travail par deux hommes au vu d'agents de sécurité, a dénoncé jeudi le Syndicat National des Journalistes (SNJ) algérien.

Dans un communiqué reçu par l'AFP, le SNJ précise que Khaled Akchout a été mercredi matin la cible d'une "lâche agression" sur son lieu de travail à Tizi Ouzou par deux hommes venus pour la seconde fois le voir afin de le forcer à les embaucher.

"Deux individus, des voyous notoires, ont fait irruption dans le bureau provisoire qu'occupe Khaled au niveau de la Maison de la culture Mouloud Mammeri à Tizi Ouzou, munis d'armes blanches, sans qu'aucun des agents de sécurité de l'établissement en question n'ait daigné intervenir", dénonce le SNJ.

Khaled Akchout a eu 15 jours d'arrêt de travail.

Le SNJ appelle les autorités à intervenir contre les agresseurs et à assurer la sécurité du journaliste et de ses proches.

(MPK)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés