Allemagne: les députés adoptent un vaste plan de rigueur

Les députés allemands ont adopté jeudi les principaux points d'un vaste plan de rigueur visant à économiser des dizaines de milliards à l'horizon 2014 en taillant notamment dans les dépenses sociales et en introduisant une taxe sur le transport aérien.

Ce plan, annoncé début juin et adopté en conseil des ministres le mois dernier, a été édulcoré par rapport à sa version initiale, notamment en ce qui concerne la "taxe verte" payée par toutes les entreprises allemandes.

Sur ce point le gouvernement, qui voulait tailler dans les abattements consentis à certains secteurs, s'est incliné devant l'industrie qui agitait le spectre de plusieurs centaines de milliers de suppressions d'emplois.

Une taxe est affectée au transport aérien, prélevée auprès des compagnies sur tous les vols au départ d'Allemagne. Comprise entre huit et 45 euros par billet en fonction de la distance parcourue, elle doit rapporter un milliard d'euros par an et est vivement attaquée par les transporteurs et les aéroports.

Une réforme du droit des faillites doit également assurer plus de revenus à la puissance publique dans les cas de défaillances d'entreprises.

Pour le reste, le plan coupe surtout dans les dépenses sociales, en supprimant des allocations notamment aux chômeurs de longue durée, en réduisant le salaire parental versé aux parents de jeunes enfants qui s'arrêtent de travailler, ou encore en réduisant le budget de l'Agence pour l'emploi.

Le gouvernement va en outre accroître la fiscalité sur le tabac.

Berlin avait annoncé des économies de 80 milliards d'euros d'ici à 2014. Le vote de jeudi ne concernait pas l'intégralité de ce volume, dont une partie reste hypothétique.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés