Publicité
Publicité

Ambassades: Ghailani non coupable de la plupart des accusations

Le Tanzanien Ahmed Ghailani a été déclaré coupable, mercredi à New York, d'un seul chef d'accusation sur les 286 qui pesaient contre lui pour les attentats contre deux ambassades américaines en Afrique de l'Est qui avaient fait 224 morts en 1998.