Amende record de 635.000 euros pour deux médecins

Le tribunal administratif de l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI) a condamné deux médecins à une amende de 635.000 euros car ils auraient prescrit à tort certains médicaments à des patients souffrant du syndrome de fatigue chronique, peut-on lire jeudi dans les quotidiens De Standaard et Gazet van Antwerpen.

L'endocrinologue Francis Coucke et le neuropsychiatre Anne Marie Uyttersport contestent cette décision et vont faire appel. "Nous avons appliqué rigoureusement les critères de l'INAMI", indique Mme Uyttersprot. "Les médicaments ne pouvaient jamais être prescrits sans l'autorisation du médecin conseil des mutualités. Cela a toujours été le cas."

Selon les médecins, toute cette affaire ne serait au final qu'un règlement de compte, principalement des Mutualités Chrétiennes. Du côté des Mutualités Chrétiennes, on indique qu'une enquête approfondie a eu lieu à l'INAMI. "Nous avons constaté que le comportement en terme de prescriptions de ces deux médecins s'écarte très fortement des prescriptions moyennes pour cette pathologie."

(ROJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés