Arche de Zoé: les six Français ont demandé leur transfèrement

Les six Français de L'Arche de Zoé, condamnés mercredi au Tchad à huit ans de travaux forcés, ont tous fait une demande individuelle de transfèrement vers la France auprès des autorités consulaires françaises, a-t-on appris jeudi à N'Djamena de source proche du dossier.

Cette demande formelle, exprimée dès mercredi soir, est la première étape du processus de transfèrement en France des condamnés pour y purger leur peine.

Le ministère français de la Justice doit ensuite adresser à son tour une demande de transfèrement des six prisonniers au ministère tchadien de la Justice.

Les six Français ont tous été condamnés mercredi soir à huit ans de prison assortis de travaux forcés par la Cour criminelle de N'Djamena pour "tentative d'enlèvement d'enfants", après avoir tenté d'emmener en France, le 25 octobre, 103 enfants depuis l'est du Tchad. (DEC)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés