Publicité

Arrestation de Txeroki, chef présumé de l'ETA

Le chef présumé de l'appareil militaire de l'ETA, Garikoïtz Aspiazu Rubina, alias "Txeroki", a été arrêté dans la nuit de dimanche à lundi dans les Hautes-Pyrénées (sud-ouest de la France).

La ministre française de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, qui ne donne pas de précisions sur le lieu et les circonstances de l'arrestation, souligne que "Txeroki est soupçonné d'être l'auteur des meurtres des deux gardes-civils espagnols à Capbreton (Landes, sud-ouest) le 1er décembre 2007".

Chef présumé de la branche militaire de l'ETA, "Txeroki" était l'un des membres de l'organisation basque les plus recherchés en Espagne et en France.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés