Arrestation en Equateur d'un important trafiquant de drogue colombien

Les police colombienne et équatorienne ont annoncé mercredi avoir interpellé le chef présumé du cartel de la drogue colombien Norte del Valle, Ramon Quintero, présenté par les autorités antidrogue américaines comme l'un des plus importants narcotrafiquants du monde.

Quintero, alias "le capo" a été interpellé mardi à Quito au côté de sa nièce, d'un neveu, "El Gordo", qui était aussi son garde du corps attitré, et de trois ressortissants uruguayens, a précisé mercredi lors d'une conférence de presse le chef de la police colombienne, le général Oscar Naranjo.

Selon ce responsable il était jusque-là "l'un des dix narcotrafiquants les plus recherchés au monde".

Dès mercredi, il a été expulsé vers la Colombie, où il sera incarcéré jusqu'à son éventuelle extradition vers les Etats-Unis, qui l'ont placé sur la liste des narcotrafiquants les plus recherchés.

"C'était l'un des principaux fournisseurs de cocaïne pour les Etats-Unis et l'Europe", a assuré le général Naranjo.

Quintero, 51 ans (bien 51) serait le dirigeant du cartel colombien Norte del Valle - installé dans le département Valle del Cauca, au sud-ouest du pays - depuis la mort du trafiquant Wilber Alirio Varela, alias "Jabón" en 2007 au Venezuela, selon la police équatorienne.

Selon la police colombienne, il ne dirigeait toutefois qu'une fraction de cette organisation criminelle, qui se serait divisée.

Son cartel avait des ramifications au Venezuela.

Quintero, qui voyageait fréquemment en Espagne, au Panama, au Pérou et au Venezuela, était pisté depuis deux ans par les services de renseignement.

(JDD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés