Attaque d'insurgés islamistes à Mogadiscio: 11 civils tués

Au moins onze civils ont été tués lundi et 53 blessés à Mogadiscio au cours d'une attaque des insurgés islamistes Shebab contre les forces gouvernementales somaliennes soutenues par les troupes de l'Union africaine (Amisom), selon des sources médicales.

"Onze civils sont morts, 53 ont été blessés cet après-midi par des échanges d'obus de mortier", a expliqué à l'AFP le chef des services ambulanciers de la capitale somalienne, Ali Muse.

Nur Ali, un habitant de Bakara, un quartier du sud et l'une des place-forte des Shebab, a indiqué à l'AFP que les combats ont éclaté au moment de la fin du jeune du Ramadan.

Un porte-parole des insurgés, Sheikh Ali Mohamoud Rage, avait annoncé dans une conférence de presse, peu de temps avant, l'éclatement des combats.

"Nos combattants ont entamé leur offensive maintenant et le combat se poursuivra jusqu'à ce que la volonté Allah soit exaucée", a-t-il déclaré à la presse.

Les insurgés shebab, qui se réclament d'al-Qaïda, mènent régulièrement des attaques contre les forces gouvernementales. Ils contrôlent l'essentiel du sud de la Somalie, face au gouvernement de transition (TFG), retranché dans quelques quartiers de Mogadiscio avec le soutien de six mille soldats ougandais et burundais de l'Amisom.

(JDO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés