Publicité

Attentat sur une base irakienne: 16 militaires tués, 50 blessés

Seize militaires ont été tués et 50 blessés jeudi dans un attentat suicide commis sur une base irakienne à Habbaniya, à l'ouest de Bagdad, le dernier d'une série d'attaques meurtrières en Irak ces dernières semaines, selon une source du ministère de la Défense.

"Seize militaires ont été tués et 50 autres ont été blessés, dont des officiers, lorsqu'un kamikaze a fait détoner sa ceinture d'explosifs dans une file d'attente devant la cantine de la base militaire de Habbaniya (60 km de Bagdad)", a déclaré cette source.

"Le kamikaze portait un uniforme de l'armée, ce qui lui a permis d'entrer dans la base", a-t-elle ajouté.

Le camp de Habbaniya, construit dans les années 1920 par les Britanniques, est un des plus anciens du pays. Anciennement dédiée à l'armée de l'air, la base accueille aussi l'armée de terre. L'armée américaine est également présente mais sur une position éloignée.

Il est situé dans la province d'Al-Anbar, qui fut l'une des plus violentes d'Irak avant la création fin 2006 des milices Sahwa, formées d'anciens insurgés qui s'étaient retournés contre le réseau Al-Qaïda.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés