Attentats de Bombay: le seul survivant du commando devrait être pendu

Le seul survivant du commando responsable des sanglants attentats de Bombay fin 2008, un Pakistanais de 22 ans, a été condamné à mort jeudi par le juge d'un tribunal spécial indien au terme d'un procès d'un an. "Il devrait être pendu par le cou jusqu'à ce qu'il meure", a déclaré le juge.

La peine capitale contre Mohammed Ajmal Amir Kasab a été prononcée par le juge M.L Tahaliyani en vertu de quatre chefs, à savoir ceux de meurtres, actes de guerre contre l'Inde, complot et terrorisme.

Kasab, vêtu de la longue chemise blanche traditionnelle de sa région natale au Pakistan, le Punjab, s'est pris la tête entre les mains sur le banc des accusés, fixant le sol, tandis que le juge prononçait la peine.

Avant de rendre le verdict, le juge avait demandé au jeune homme s'il souhaitait s'exprimer. Kasab n'a rien répondu, faisant simplement un geste dédaigneux de la main.

Le juge a déclaré que la peine devait être proportionnelle au crime et que la peine de mort était nécessaire pour que le public garde confiance dans le système judiciaire indien.

(BEM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés