Publicité

Attentats manqués en GB: un médecin irakien reconnu coupable

L'Irakien Bilal Abdulla, l'un des deux médecins accusés d'avoir participé aux attentats manqués à Londres et Glasgow (Ecosse) fin juin 2007, a été reconnu coupable de complot en vue de provoquer des explosions, mardi par un tribunal de Londres.

Son co-accusé, le médecin jordanien Mohammed Asha, a en revanche été disculpé par le tribunal de Woolwich, au sud de Londres.

Bilal Abdulla, 28 ans, et Mohammed Asha, 29 ans, deux médecins ayant exercé en Grande-Bretagne, avaient tous les deux plaidé non coupables.

Bilal Abdulla, né en Irak, avait été arrêté après avoir lancé une voiture-bélier enflammée contre le principal terminal de l'aéroport de Glasgow le 30 juin 2007.

Mohammed Asha avait quant à lui été arrêté le même jour sur une voie rapide du nord-ouest de l'Angleterre.

La veille, deux Mercedes piégées, remplies de bidons d'essence, de bouteilles de gaz et de clous avaient été découvertes au centre de Londres, dans le West End à proximité de nombreux théâtres et boîtes de nuit.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés