Publicité

Au moins 136 personnes tuées au Mur de Berlin, selon une étude

Au moins 136 personnes ont été tuées au Mur de Berlin jusqu'à sa chute en 1989, selon une étude d'experts publiée pour coïncider avec le 48e anniversaire de sa construction le 13 août 1961.

Nonante-huit Allemands de l'Est ont été tués ou se sont tués en tentant de franchir le Mur qui séparait Berlin-est de Berlin-ouest, selon l'étude réalisée par la Fondation de Potsdam pour les études historiques et par la Fondation du Mur.

Un total de trente personnes - de l'Est comme de l'Ouest - ont également été tuées au mur, sans qu'elles aient eu l'intention de le franchir, tandis que huit gardes-frontière est-allemands ont été tués dans des échanges de tirs lors de tentatives d'évasion le long des 154 km du mur érigé tout autour de l'enclave que formait Berlin-ouest à l'intérieur du territoire de l'Allemagne de l'Est.

Ces chiffres ne prennent pas en compte les personnes tuées lors de tentatives pour passer la frontière entre l'Allemagne de l'Est et l'Allemagne de l'Ouest.

Le bilan des morts du mur prête depuis des années à controverse, certains instituts affichant des chiffres plus élevés car comprenant, par exemple, les 251 personnes, pour la plupart âgées, mortes de crise cardiaque leurs de contrôles ou peu après des contrôles aux points de passage du Mur. (CLA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés