Autriche/Allemagne: un voyage de Haider en Irak financé par le BND

Un voyage en Irak en 2002 de l'ex-dirigeant populiste et d'extrême droite autrichien Jörg Haider, décédé en 2008, où il y avait rencontré l'ancien dictateur irakien Saddam Hussein, aurait été financé par le Service d'espionnage allemand (BND), écrit l'hebdomadaire autrichien Profil à paraître lundi.

Selon Profil, le BND était intéressé par les contacts de Jörg Haider en Irak et aurait financé le voyage de l'homme politique autrichien à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros.

D'après l'hebdomadaire, c'est un homme d'affaires autrichien établi à Salzbourg (ouest de l'Autriche), travaillant régulièrement pour le service secret de la RFA, mais dont l'identité n'est pas révélée, qui avait servi d'intermédiaire.

Interrogé par Profil, le BND, dont le siège est à Pullach, près de Munich, s'est borné à déclarer "ne pas être en mesure de faire de commentaire et cela pour des raisons de fond".

En août dernier, Profil et d'autres médias autrichiens avaient écrit que Jörg Haider, ancien gouverneur de la province autrichienne de Carinthie (sud-est), mort à 58 ans dans un accident de voiture en octobre 2008, aurait reçu de la part de Saddam Hussein des millions d'euros, dont une partie aurait été placée sur des comptes au Liechtenstein.

Les protagonistes, notamment l'entourage de l'époque de Jörg Haider, ont jusqu'à présent tout démenti et aucune autorité judiciaire n'a pu confirmer l'existence de telles sommes.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés