Bangladesh: des mutins affirment retenir des officiers en otage

Des soldats d'une unité paramilitaire du Bangladesh, qui se sont mutinés mercredi à Dacca, ont affirmé qu'ils retenaient des officiers en otages et qu'ils "détruiraient tout" en cas d'assaut de l'armée, selon un des mutins cité par une télévision locale.

"Nous retenons tous les officiers en otage", a affirmé ce soldat rebelle cité par la chaîne ATN Bangla sous le couvert de l'anonymat.

Il n'a pas précisé le nombre d'officiers retenus.

"Nous ne les libérerons pas tant que le gouvernement n'aura pas décrété une amnistie générale pour chacun d'entre nous, satisfait nos demandes et retiré les militaires postés à l'extérieur du complexe", a-t-il ajouté.

"Nous détruirons tout (...) si l'armée nous attaque", a-t-il averti.

Au moins une personne a été tuée et huit autres blessées dans une mutinerie qui a éclaté au sein des Bangladesh Rifles (BDR), une unité des forces de sécurité chargée notamment de la protection des frontières et dont le quartier général est à Dacca.

(DAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés