Behring Breivik de nouveau entendu par les enquêteurs

Anders Behring Breivik, l'extrémiste de 32 ans qui a avoué le carnage du 22 juillet en Norvège, est interrogé mercredi pour la troisième fois depuis le début de l'enquête, selon le journal norvégien Verdens Gang (VG), une information que la police a refusé de confirmer.

"Nous ne souhaitons pas faire de commentaire sur la tenue du (troisième) interrogatoire, mais nous disons que ce qui sera central dans cet interrogatoire sera qu'il y aura davantage de confrontation", a déclaré le procureur de police Paal-Fredrik Hjort Kraby lors d'une conférence de presse.

La police a annoncé qu'il serait de nouveau interrogé cette semaine, mais en refusant de donner une date "pour des questions de sécurité".

Le nouvel interrogatoire aura toujours pour principal objectif de confirmer que Behring Breivik a agi seul, comme il l'affirme, en le confrontant par exemple à des images de vidéosurveillance ou à son compte bancaire, a expliqué à l'AFP M. Hjort Kraby.

"C'est la question principale parce que si nous trouvons quelqu'un d'autre, l'enquête change complètement. Mais il a été très clair sur le fait qu'il était seul", a dit le responsable de l'enquête.

M. Hjort Kraby a jugé "possible" que le tueur ait pu financer l'opération seul comme il l'assure, étant donné le nombre d'années de préparation.

Près d'une centaine de policiers d'Oslo vont travailler au sein de la division spéciale créée pour l'enquête, renforcés par certains de leurs collègues ailleurs en Norvège, a par ailleurs indiqué le vice-commissaire Hans Halvorsen.

(VIM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés