Berlin confirme la libération d'un Allemand et de trois étrangers au Yémen

Le ministère allemand des Affaires étrangères a confirmé jeudi soir à l'AFP la libération de quatre humanitaires, dont un Allemand, enlevés mardi au Yémen.

Le ministère allemand "se réjouit" de la libération du groupe d'humanitaires étrangers qui avait été annoncée mercredi par le ministre yéménite de l'Electricité, Salah Hassen Soumaïa.

Selon les informations du ministère des Affaires étrangères, le groupe à été placé sous la protection de l'antenne des Nations unies dans la capitale Sanaa.

Selon le ministre yéménite, qui avait mené une médiation, les humanitaires - un Colombien, un Allemand, une Palestinienne et une Irakienne ainsi que leurs chauffeurs yéménites - avaient été relâchés à Wadi Ahjar, à 50 km au nord-ouest de la capitale Sanaa, dans la région où ils avaient été enlevés mardi.

Le Yémen est le théâtre de fréquents enlèvements d'étrangers par les tribus fortement armées qui font la loi dans plusieurs régions du pays. Elles ont recours généralement aux rapts pour faire aboutir des revendications auprès des autorités.

Plus de 200 personnes y ont été enlevées ces 15 dernières années. Elles ont en grande majorité été libérées saines et sauves.

(JAV)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés