Berlin furieux qu'Israël ait empêché un ministre allemand d'aller à Gaza

Le gouvernement allemand a dénoncé dimanche le refus d'Israël de laisser le ministre allemand du Développement Dirk Niebel se rendre à Gaza le même jour.

L'intéressé a dénoncé "une grande erreur de politique étrangère de la part du gouvernement israélien", dans une interview dimanche sur le site internet du journal Leipziger Volkszeitung.

Le chef de la diplomatie Guido Westerwelle a dit "déplorer la décision du gouvernement israélien" et souligné que Berlin, comme toute l'Union européenne, attendaient "la fin du blocus" de Gaza.

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères a indiqué que "le gouvernement s'est engagé à plusieurs reprises, y compris M. Westerwelle auprès de son homologue israélien, pour que cette visite ait lieu".

L'Allemagne, en raison de son passé nazi, ménage généralement beaucoup les Israéliens, mais ces dernières semaines, les prises de position sévères se sont multipliées, comme ailleurs, à l'égard de l'Etat hébreu, après l'assaut lancé en mai contre une flottille internationale qui voulait se rendre à Gaza.

En Israël pour quatre jours jusqu'à mardi, M. Niebel, qui est par ailleurs vice-président de la Société germano-israélienne, devait rencontrer dimanche à Gaza des représentants de l'ONU. Israël a interdit ce voyage samedi.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés