Birmanie: l'opposante Aung San Suu Kyi brièvement hospitalisée

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi, en résidence surveillée à Rangoun, a été brièvement admise à l'hôpital dimanche pour un examen cardiaque, a annoncé un responsable birman.

Il a ajouté que l'opposante, âgée de 64 ans, avait regagné dimanche soir son domicile.

L'opposante qui a passé 14 des 20 dernières années en résidence surveillée, est examinée par un médecin chaque mois à son domicile. Elle avait eu des problèmes de santé ces derniers mois.

Aung San Suu Kyi avait été condamnée en août 2009 à trois ans de réclusion et de travaux forcés pour avoir brièvement hébergé un Américain qui avait réussi à nager jusqu'à son domicile, situé sur les rives d'un lac.

La sanction avait immédiatement été commuée en une prolongation de la résidence surveillée à laquelle la lauréate du prix Nobel de la paix est astreinte.

Selon son avocat, elle a approuvé mercredi la décision de la LND, annoncée le 29 mars, de boycotter les premières élections législatives organisées en Birmanie depuis vingt ans par une junte qui a interdit à Mme Suu Kyi de participer au scrutin.

(MPK)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés