Blair averti officiellement de l'illégalité de la guerre en Irak

Le principal conseiller juridique du gouvernement britannique avait informé en 2002 le Premier ministre de l'époque, Tony Blair, que renverser le numéro un irakien d'alors, Saddam Hussein serait contraire aux lois internationales, a rapporté dimanche le Mail On Sunday.

Peter Goldsmith, à l'époque Procureur général (Attorney General, chef du Parquet et principal conseiller du gouvernement en matière légale) l'a écrit à Tony Blair huit mois avant le début de l'invasion de l'Irak, mais ce dernier n'en n'a pas tenu compte, selon l'édition dominicale du quotidien britannique Daily Mail.

Selon le journal, la commission d'enquête sur l'engagement britannique en Irak, qui a débuté ses travaux fin novembre, est en possession de cette lettre.

(BVH)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés