Publicité
Publicité

Brûler le Coran, un acte d'extrême intolérance et sectarisme

Le président américain Barack Obama a condamné samedi l'autodafé d'un exemplaire du Coran par un pasteur extrémiste américain, qu'il a qualifié d'acte d'"extrême intolérance et sectarisme", un geste qui a entraîné des violences meurtrières en Afghanistan.