Burundi: 21 blessés dans l'explosion de cinq grenades

Vingt-et-une personnes ont été blessées, dont deux grièvement dans l'explosion de cinq grenades dans la nuit de vendredi à samedi au Burundi, portant à deux morts et 37 blessés le bilan, de source policière, d'une semaine d'attaques à la grenade dans ce pays engagé dans un marathon électoral.

"Cette nuit, deux grenades ont été lancées dans un bar et près d'une boucherie de la ville de Kayanza, dans le nord du pays, elles ont fait 20 blessés dont deux blessés graves", a annoncé le porte-parole de la police, le major Pierre Chanel Ntarabaganyi, à l'AFP.

"Une troisième grenade a explosé dans la ville de Muramvya et a blessé un enfant toujours dans la nuit de vendredi à samedi, alors que deux autres ont été lancées contre une patrouille de la police dans le village de Mpanda, dans l'ouest du pays, sans faire de victime", a-t-il ajouté.

"Dix-sept suspects ont été arrêtés à Mpanda et quatre autres à Kayanza, et sont en train d'être interrogés par la police", a poursuivi le major Ntarabaganyi.

Le Burundi fait face depuis une semaine à une vague d'attaques à la grenade, ainsi qu'à des incendies criminels de permanences du parti au pouvoir, le Conseil national pour la Défense de la Démocratie-Forces de Défense de la Démocratie (CNDD-FDD).

Ces violences s'inscrivent dans un climat de forte tension politique au Burundi où l'opposition conteste les résultats des élections communales largement remportées par le parti du président sortant Pierre Nkurunziza. (MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés