Burundi: large victoire du parti au pouvoir aux législatives (Ceni)

Le parti au pouvoir au Burundi a obtenu une très large victoire aux élections législatives de vendredi boycottées par l'opposition, avec 81 des 106 sièges de la nouvelle Assemblée nationale, a annoncé mardi la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

"Le parti CNDD-FDD a remporté 81,19% des votes et obtient 81 sièges au sein de l'Assemblée nationale, l'Uprona (opposition, majoritairement tutsi) a eu 11,06% (des voix) et obtient 17 sièges et enfin, le Frodebu nyakuri iragi rya Ndadaye a 5 sièges avec un score de 5,88% des voix", a annoncé le président de la Ceni, Pierre Claver Ndayicariye, au cours d'une cérémonie officielle à Bujumbura.

Les principaux partis d'opposition avaient maintenu vendredi leur boycott entamé peu après les élections communales du 24 mai, entachées selon eux de fraudes massives et remportées par le parti du président Pierre Nkurunziza réélu en juin.

La répartition de la nouvelle Assemblée nationale résulte également de la cooptation de deux Tutsi (ethnie minoritaire, 14%) et d'un Hutu (85% de la population) au sein des trois partis arrivés en tête, en vue de respecter l'équilibre ethnique défini par la Constitution du pays qui prévoit 60% de Hutu et 40% de Tutsi à l'Assemblée.

Le taux de participation aux législatives est de 66,68%, loin derrière les 90,67% des communales du 24 mai et les 76,98% enregistrés lors de l'élection présidentielle du 28 juin.

(MPK)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés