Bush signe le budget de la guerre en Irak sans date de retrait

Le président américain George W. Bush a signé mercredi le budget pour 2008 incluant 70 milliards de dollars pour la guerre en Irak et en Afghanistan, mais dépourvu de date de retrait contrairement aux souhaits des démocrates, a annoncé la Maison Blanche.

La loi de finances fournit "un acompte sur les ressources dont nos soldats ont besoin, sans échéances arbitraires de retrait", a dit M. Bush, qui a promulgué le texte à bord de l'avion devant l'emmener au Texas (sud), où il passera les fêtes de fin d'année dans son ranch de Crawford.

Le Congrès, où ses adversaires démocrates sont majoritaires depuis janvier 2007 et ont vainement essayé de lier le financement de la guerre en Irak et un début de désengagement, "doit agir rapidement l'année prochaine pour fournir le reste des fonds dont nos soldats ont besoin", a ajouté M. Bush dans un communiqué.

Les 555 milliards de dollars inscrits au budget total doivent financer l'action des différentes agences gouvernementales toute l'année fiscale, qui s'achèvera fin septembre; et les 70 milliards, la guerre en Irak et en Afghanistan une partie de l'année.

Mais ce sont 196 milliards de dollars que M. Bush a demandé pour les missions irakienne et afghane dans ses demandes budgétaires au Congrès pour 2008.

Ces demandes avaient été pour la plus grande part soumises en février 2007 et le budget 2008 était censé avoir été entériné le 1er octobre dernier. Mais le bras de fer au sujet de l'Irak a retardé le vote jusqu'à ce que le Congrès se résolve avant Noël à adopter un budget comprenant une avance pour la guerre, mais sans la moindre contrainte de désengagement militaire d'Irak. (CLA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés