Calvitie masculine: un nouveau gène identifié

Des chercheurs ont identifié un nouveau gène impliqué dans la pousse des cheveux, une découverte qui pourrait ouvrir la voie à de futurs traitements de la calvitie masculine et d'autres formes de chute des cheveux, selon une étude publiée mercredi dans Nature.

L'équipe conduite par Angela Christiano (université de Columbia, Etats-Unis) a identifié un gène appelé APCDD1 à l'origine d'une forme rare de chute des cheveux, l'hypotrichose simplex héréditaire.

Cette maladie est provoquée par la miniaturisation du follicule pileux, un processus également observé dans la calvitie masculine : les cheveux poussent de plus en plus fins, comme du duvet.

"L'identification de ce gène sous-jacent à l'hypotrichose simplex nous fournit une meilleure visibilité du processus de miniaturisation du follicule pileux, qui est communément observé dans la chute de cheveux chez l'homme", a indiqué Angela Christiano.

Néanmoins, "c'est important de noter que si les deux phénomènes partagent le même processus physiologique, le gène découvert pour l'hypotrichose simplex n'explique pas la complexité de la calvitie masculine", a-t-elle ajouté.

L'identification du gène APCDD1 a été réalisée grâce à l'analyse des données génétiques de quelques familles pakistanaises et italiennes porteuses de l'hypotrichose simplex héréditaire. Les chercheurs ont découvert une mutation du gène APCDD1, situé sur une région du chromosome 18 déjà impliquée par des études antérieures dans d'autres formes de chute de cheveux.

(JDO)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés