Cellules souches: des cellules reprogrammées par une nouvelle équipe

Une nouvelle équipe de chercheurs a réussi à reprogrammer des cellules humaines pour qu'elles retrouvent les multiples potentialités de cellules souches embryonnaires, selon une étude publiée dimanche en ligne par la revue scientifique Nature.

Après la percée annoncée en novembre par Shinya Yamanaka (Université de Kyoto), l'équipe dirigée par George Daley (Children's Hospital, Boston, Etats-Unis) a réussi à reprogrammer des cellules d'adultes, de nouveau-né et de foetus en utilisant une technique similaire à celle de l'équipe japonaise.

Les mêmes quatre gènes (OCT4, SOX2, KLF4 et MYC) ont été utilisés pour induire chez des cellules spécialisées dites "adultes" un retour au stade de cellules "pluripotentes", c'est-à-dire capables de se différencier (spécialiser) en n'importe quel type des 220 familles de cellules du corps.

Les cellules souches embryonnaires sont pluripotentes. Saluée parce qu'elle évite le recours controversé à des embryons, la technique de création de cellules souches induites (reprogrammées) permet d'obtenir des cellules ayant le même patrimoine génétique que la cellule (par exemple de peau) utilisée.

Cette découverte a conforté l'espoir de futures thérapies réparatrices de tissus ou d'organes endommagés, sans risque de rejet des cellules greffées.

(NLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés