Cendres: nouvelle fermeture partielle de l'espace aérien irlandais

L'Irlande a de nouveau imposé une fermeture partielle de son espace aérien, pour la troisième fois en trois jours, à partir de jeudi 23h00 GMT (01h00 vendredi, heure belge) jusqu'à vendredi 12h00 GMT (14h00, HB), en raison d'un nuage de cendres volcaniques venu d'Islande, ont annoncé les autorités de l'aviation civile.

L'Autorité irlandaise de l'aviation civile (IAA) a déclaré que les vols seraient interdits à destination ou au départ de six aéroports de l'ouest de l'île: Shannon, Donegal, Sligo, Knock, Galway et Kerry.

Ces restrictions ont été rendues nécessaires par la présence d'un nuage qui s'étend sur environ 1.600 km de long et 1.000 de large, a précisé l'IAA.

Les espaces aériens au-dessus de l'Irlande, de l'Irlande du Nord et de l'Ecosse avaient été partiellement fermés mercredi pour la deuxième fois en deux jours. Des centaines de vols ont été annulés.

Mais ces mesures ne s'appliquaient qu'aux vols en-dessous de 20.000 pieds et n'ont donc pas affecté les liaisons transatlantiques.

Le trafic aérien avait été paralysé en Europe pendant près d'une semaine mi-avril après l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll. Plus de 100.000 vols avaient alors été annulés et plus de huit millions de passagers bloqués.

Le secteur aérien a évalué à 2,5 milliards d'euros les pertes subies. (SLE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés