Chili: les mineurs bloqués depuis 17 jours sont vivants, selon le président

Le président chilien Sébastian Pinera a annoncé dimanche que 33 mineurs bloqués depuis 17 jours au fond d'une mine du nord du Chili étaient "vivants", après un contact établi avec eux.

Le président Pinera, qui s'était rendu à la mine de San Jose, à 800 km au nord de Santiago, a montré un bout de papier griffonné au stylo rouge, ramené par un conduit-sonde, indiquant que les "mineurs sont vivants", a-t-il expliqué à l'antenne de la télévision chilienne.

"Ceci sort des entrailles de la terre", a déclaré Pinera en brandissant le papier. "C'est le message de nos mineurs qui nous disent qu'ils sont vivants, qu'ils sont unis".

Dimanche matin, un des engins perforant des conduits depuis deux semaines était arrivé à une vingtaine de mètres d'un abri souterrain, à 700 m sous terre environ, où les 33 mineurs auraient pu trouvé refuge, après l'éboulement du 5 août.

Une caméra devait tenter d'accéder à cet emplacement, avait indiqué dans la matinée le ministre des mines Laurence Golborne, qui avait dit ressentir un "optimisme modéré, mais pas d'euphorie".

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés