Publicité
Publicité

Chili: les mineurs observés via une caméra apparemment en bonne santé

Les 33 mineurs piégés au fond d'une mine dans le nord du Chili depuis 17 jours, à quelque 700 mètres sous terre, ont pu être observés via une caméra et sont "apparemment en bonne santé", a affirmé dimanche le procureur du Nord du Chili, Hector Mella.

"Un contact visuel a été établi avec certains d'entre eux. Apparemment ils ont l'air bien (...). Mieux que ce à quoi on aurait pu s'attendre", a déclaré M. Mella à la presse aux abords de la mine de cuivre et d'or de San José, à 800 km au nord de Santiago.

Plus tôt dans la journée, le président chilien, Sebastian Pinera, avait annoncé qu'un contact avait été établi avec les 33 mineurs bloqués depuis le 5 août au fond de la mine à la suite d'un éboulement et qui avaient pu trouvé refuge dans un abri prévu pour ce genre d'accident.

"Nous allons bien, les 33, dans le refuge": c'est par ces mots griffonnés en rouge sur un bout de papier remonté des profondeurs de la terre au bout d'une sonde envoyée par les sauveteurs que les mineurs avaient fait savoir qu'ils étaient en vie.

L'objectif des équipes de secours, après ce premier contact visuel, est de faire parvenir hydratation, ravitaillement ou médicaments aux mineurs, 32 chiliens et un bolivien, via un tuyau-sonde.

Leur retour à la surface devrait prendre plusieurs mois, le temps de percer une galerie-cheminée qui permettra de les extraire un à un. (SLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés