Cocaïne et opiacés progressent mais l'usage de cannabis recule dans l'UE

La consommation de cocaïne et d'opiacés progresse dans l'Union européenne où ces substances occupent une "place prépondérante" tandis que le cannabis, la drogue la plus consommée en Europe, montre des signes de recul, selon le rapport annuel de l'OEDT publié jeudi.

La cocaïne reste "le stimulant le plus populaire en Europe" et la drogue illicite la plus consommée après le cannabis, souligne l'Observatoire européen des drogues et toxicomanies (OEDT).

Ainsi selon ces statistiques portant sur 2007, 13 millions d'Européens adultes (15-64 ans) en ont consommé au moins une fois au cours de leur vie (contre 74 millions pour le cannabis).

Si les opiacés arrivent loin derrière la cocaïne en terme de consommation avec environ 1,4 million de consommateurs "problématiques" dans l'UE et en Norvège, la plupart étant usagers d'héroïne, "les problèmes sanitaires et sociaux imputables à la consommation de cette drogue restent considérables", avertit Marcel Reimen, président de l'OEDT.

Après une diminution des problèmes liés à l'héroïne à partir du milieu des années 1990 jusqu'au début des années 2000, les indicateurs de tendances des opiacés (nouvelles demandes de traitements, décès, saisies) "montrent toujours une progression préoccupante", selon le rapport.

En revanche, l'OEDT souligne que "de nouvelles données confirment une baisse continue de la consommation de cannabis, surtout chez les jeunes". (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés