Colombie: au moins quatre commandants des Farc tués par l'armée

Au moins quatre commandants de la guérilla colombienne des Farc ont été tués par l'armée lors d'opérations dans le nord-est et le sud du pays, a annoncé samedi l'armée.

Une femme identifiée comme Johana Arias, alias "Katerine" et un commandant, alias "Fabian" ont été tués au petit matin samedi, non loin de la ville de Tame, à quelque 350 km au nord-est de Bogota, dans le département d'Arauca, a annoncé à la presse le responsable militaire de cette région, le général Rafael Neira.

Ces deux membres de la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) étaient présentés par les autorités comme les dirigeants de la colonne "Alfonso Castellanos" dépendant de German Briceño Suárez, alias "Grannobles", le frère du chef militaire historique des Farc, tué dans un bombardement de l'armée le 22 septembre, Jorge Briceño, alias 'Mono Jojoy', a indiqué ce responsable à la presse.

"Katerine" serait l'ancienne compagne de German Briceno, lui-même à la tête d'un front de la guérilla dans le département d'Arauca, à la frontière avec le Venezuela.

Des soldats ont également tué un autre dirigeant de la guérilla, Jaiber Lopez, alias "Santiago" et l'un de ses lieutenants dans le département de Huila, non loin de la localité d'Iquita, à 540 km au sud de Bogota, a annoncé samedi le commandement de la neuvième brigade de l'armée, déployée dans cette région.

Les Farc, fondées en 1964, compteraient encore quelque 8.000 combattants, selon les autorités.

(JDO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés