Colombie: il y a une "très forte probabilité" que l'enfant soit Emmanuel

Le parquet général de Colombie a déclaré vendredi, sur la base de tests ADN, qu'il y avait "une très forte probabilité" que le garçonnet recueilli par une institution publique soit Emmanuel, l'enfant de Clara Rojas, otage de la guérilla des Farc depuis 2002.

Il y a des "concordances", des "traits communs" qui montrent une "très forte probabilité" que l'enfant "appartienne à la famille Rojas", a déclaré le procureur général, Mario Iguaran.

"Sur le plan scientifique, on a observé que l'ADN de Juan David Gomez (nom que porte l'enfant recueilli par l'institution) a une compatibilité absolue avec celui de la famille de Mme Clara Gonzalez", la mère de Clara Rojas, a expliqué le procureur.

Les tests ont été effectués en comparant des échantillons sanguins de l'enfant et d'autres prélevés sur la mère et un frère de Clara Rojas, qui se trouvaient ces derniers jours à Caracas où ils attendaient la libération promise de trois otages de la guérilla, dont le petit Emmanuel.

"Ce que concluent les études scientifiques c'est qu'il y a une beaucoup plus forte probabilité que Juan David appartienne à la famille de Mme Clara Gonzalez plutôt qu'à une autre famille", a ajouté le procureur, précisant qu'il ne s'agissait toutefois que d'un test "préliminaire" qui sera vérifié en Europe. (CYA)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés