Colombie: l'armée remet à l'Equateur 11 militaires arrêtés à la frontière

Onze militaires équatoriens capturés samedi en territoire colombien ont été remis dimanche aux autorités équatoriennes, a-t-on appris de source militaire colombienne.

Les militaires équatoriens ont été remis peu avant midi à leurs autorités lors d'une cérémonie en présence de militaires des deux pays, "dans un climat de normalité" et selon un processus "conforme aux protocoles établis", a indiqué cette source du haut commandement de l'armée colombienne.

"La situation à la frontière est normale", a déclaré à la presse locale Betto Benavides, le maire de San Miguel, la localité frontalière où s'est tenue la cérémonie.

Quelques heures plus tôt, le ministère colombien des Affaires étrangères avait annoncé cette capture dans un communiqué. "En accord avec les conventions en vigueur (...) il sera procédé à leur remise aux autorités militaires équatoriennes", ajoutait le communiqué.

Le ministre équatorien de la Sécurité, Miguel Carvajal avait qualifié l'incident de "problème administratif" qui avait été "réglé".

(CLA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés