Colombo se retire du cessez-le-feu avec les rebelles

Le gouvernement du Sri Lanka a annoncé mercredi qu'il se retirait formellement du cessez-le-feu avec les rebelles séparatistes tamouls conclu en février 2002 sous l'égide de la Norvège, a annoncé à l'AFP le porte-parole de la présidence Chandrapala Liyanage.

"Le conseil des ministres a décidé aujourd'hui de se retirer du cessez-le-feu", a déclaré M. Liyanage, ajoutant que "le processus légal" pour ce faire allait être engagé.

Le cessez-le-feu conclu sous l'égide de la Norvège a dans les faits volé en éclats depuis l'arrivée au pouvoir fin 2005 du président Mahinda Rajapakse, un nationaliste partisan de la méthode forte contre ceux qu'il qualifie de "terroristes".

Mais jusqu'à présent, en dépit d'âpres combats faisant rage depuis décembre, ni le gouvernement ni les LTTE ne voulaient apparaître comme étant celui qui s'était retiré le premier officiellement du cessez-le-feu.

Les Etats-Unis avaient appelé à une relance du processus de paix entre les protagonistes de ce conflit qui a fait plus de 60.000 morts depuis 1972.

(TAS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés