Corées: "Nous allons en faire payer le prix au Nord"

Le président sud-coréen a promis lundi que Pyongyang allait "payer le prix" de ses récents tirs d'artillerie meurtriers, qu'il a qualifiés de "crimes inhumains", tout en se disant sceptique sur un possible arrêt du programme nucléaire de la Corée du Nord.

"Je ne peux m'empêcher d'exprimer ma colère face à la brutalité du régime du Nord, a dit Lee Myung-Bak dans un discours diffusé par la télévision.

"Désormais notre population sait que toute tolérance ou toute patience supplémentaire (vis-à-vis de Pyongyang) ne débouchera que sur des provocations encore plus importantes", a-t-il ajouté.

Le président de la Corée du Sud a fait face à des critiques acerbes, de la part de la presse et de responsables politiques, sur la riposte militaire de Séoul jugée trop timorée après le bombardement mardi par la Corée du Nord d'une île sud-coréenne.

La Corée du Nord a tiré mardi 170 obus visant l'île sud-coréenne de Yeonpyeong: 90 sont tombés à la mer et 80 ont semé le chaos sur l'île, tuant quatre personnes. (COC)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés