Publicité
Publicité

Côte d'Ivoire: les tués étaient des miliciens

Les personnes tuées par les forces du président ivoirien reconnu par la communauté internationale Alassane Ouattara, cette semaine à Duékoué (ouest), étaient "des miliciens et pas des civils", a affirmé à l'AFP le porte-parole militaire des forces pro-Ouattara.