Cuba: l'UE ne prône pas un "changement de régime", mais le respect de droits (De Gucht)

Le commissaire européen au Développement, Karel De Gucht, a assuré que l'Union européenne (UE) ne prônait pas un "changement de régime à Cuba", mais le respect de "droits fondamentaux", après un entretien de deux heures mercredi avec le président cubain Raul Castro.

"Il existe un noyau de droits fondamentaux qui est universel. Nous devons continuer à discuter sur ce sujet pour faire des progrès", a déclaré à des journalistes M. De Gucht juste avant de quitter La Havane au terme d'une visite de quatre jours.

Le commissaire a souligné que "le but de l'UE, de sa politique, n'est pas de parvenir à un changement de régime à Cuba" et que le "débat entre Cuba et l'UE ne doit pas être une discussion indirecte entre Cuba et les Etats-Unis".

Cuba veut remplacer la "position commune" européenne de 1996, qui lie la coopération au respect des droits et libertés sur l'île communiste, "à un nouveau cadre similaire à celui que l'UE a avec les autres pays", a-t-il rappelé.

M. De Gucht a rapporté avoir été "clair sur le point que la position commune ne peut être changée que s'il y a consensus" de la part des 27 pays membres de l'UE.

(PCO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés